TURBID LANDSCAPES

08 novembre - 10 janvier, 2015

La galerie Paris Beijing a le plaisir de présenter Turbid Landscapes, la première exposition solo du peintre chinois Zhu Xinyu en Belgique.

Mystérieuse, sublime, la forêt de Zhu Xinyu est un lieu sans frontières où l’on ressent directement le magnétisme de la terre mais où l’on n’ose pénétrer, tant le silence est inquiétant.

Perdu entre ombres et lueurs, on devine que la lumière éthérée de l’étrange crépuscule qui traverse les arbres n’est qu’illusion et surnaturel.

Ecologie mystique et oeuvre hypersensible, Zhu Xinyu n’aborde en aucun cas le paysage de façon romantique mais symbolique. Si la forêt est capable d’évoquer la parenté entre les ténèbres, la lumière et le corps, elle est ici lieu de réminiscence et de méditation. Il faut être attentif à cette lumière de l’esprit, qui nous est nécessaire.

Cet environnement onirique fait écho à nos propres peurs, nos doutes, nos croyances, notre moi intérieur.

Dans le cadre de cette exposition, l’artiste est invité en résidence au sein de la galerie pour une période de trois mois. Tout au long de son séjour, il réalisera une peinture monumentale in-situ dont le public aura le privilège d’observer l’évolution.

Né en 1980 à Haicheng (province du Liaoming), Zhu Xinyu a grandi en plein boom économique et n’a pas connu de façon directe les évènements marquants de la révolution culturelle. Son art se libère de toute critique sociale et se tourne vers l’individu. Il met en valeur une réflexion introspective et met en lumière nos interrogations psychologiques.