La pratique récente de Volkan Aslan est influencée à la fois par ses souvenirs et par ses impressions sur la malléabilité de notre perception du temps. Ces souvenirs, à moitié mémorisés, à moitié oubliés, l’attirent vers certains objets de sa vie quotidienne qui lui rappellent son passé. Il les manipule de manière ludique pour former des constructions surréalistes, des associations personnelles avec des interprétations nouvelles et inattendues.

Son installation vidéo Home Sweet Home (2017), a été projetée à la 15e Biennale d’Istanbul sous le commissariat d’Elmgreen & Dragset. Son triptyque interroge les frontières entre sédentaires et nomades, entre intérieur et extérieur, entre sécurité et danger, et souligne la fragilité de l’état actuel de chacun d’entre nous.

Volkan Aslan est né en 1982 à Ankara, il a étudié la peinture à l’école des Beaux-Arts de Mersin. Il vit et travaille actuellement à Istanbul en Turquie.

Demande d'information

    Né à Mersin en 1982
    Vit et travaille à Istanbul

    EXPOSITIONS PERSONNELLES

    2021
    SAĞLICAKLA KAL, SALT Galata, Istanbul, Turquie

    2019
    We forget because it works, Galerie Paris-Beijing, Paris, France

    2018
    Shoot Me! Don’t Turn Me Over!, Pi Artworks Istanbul, Turquie

    2015
    The Perfect Day, Pi Artworks Istanbul, Turquie

    2014
    A Day Not Yet Lived, Pi Artworks Londres, Royaume-Uni

    2013
    Don’t Forget to Remember, Arter – space for art, Istanbul, Turquie

    2011
    Volkan, Macka Art Gallery, Istanbul, Turquie
    Unstable Repetitions, Pi Artworks Istanbul, Istanbul, Turquie

    2010
    Those Who Wear the Same T-Shirt, Pi Artworks Istanbul, Turquie

    2009
    Four, Pi Artworks Istanbul, Turquie

    2008
    Concern, Pi Artworks Istanbul, Turquie

    2007
    Volkan Aslan in Istanbul, Under Construction, Istanbul, Turquie

    EXPOSITIONS COLLECTIVES

    2019
    A Confrontation of Ideals, An Ren Biennale, Anren, Sichuan, Chine
    What time is it? Arter Istanbul, Istanbul, Turquie
    A Pillar of Smoke, commissariat: Ilgın Deniz Akseloğlu, Yann Perreau, Galerie Paris-Beijing, Paris, France

    2018
    Under the Radar 5533, commissariat: Kari Conte, International Studio & Curatorial Program (ISCP), New York, États-Unis
    A Pillar of Smoke, Arles International Photo Festival, France
    Home is Where the (He)art is, Gallerie Paris-Beijing, Paris, France
    First Round, Carmikli Collection, Galata Greek School, Istanbul, Turquie

    2017
    15th International Istanbul Biennial, Istanbul, Turquie
    Harbor, Istanbul Modern Museum, Istanbul, Turquie

    2016
    This One Is Smaller Than This One…Carte Blanche: Serkan Özkaya and Paulina Bebecka, Galerist, Istanbul, Turquie

    2015
    Istanbul. Passion, Joy, Fury, commissariat: Hou Hanru, Ceren Erdem, Elena Motisi, Donatella Saroli, MAXXI Museum, Rome, Italie

    2014
    The Moving Museum Istanbul Exhibition, Turkey Villa Emerige, Paris, France
    Disquiet, curated by Nat Muller, Pi Artworks, Istanbul, Turquie

    2013
    Mom, am I barbarian, 13th Istanbul Biennial, Istanbul, Turquie

    2012
    Pi@ Q – Q Contemporary, Beyrouth, Liban

    2011
    Trade Routes, Pi Artworks Istanbul, Turquie
    If the Nature is Heaven, the City is Hell, CerModern, Ankara, Turquie

    2010
    Second Exhibition, Arter – space for art, Istanbul, Turquie
    When Ideas Become Crime, Depo, Istanbul, Turquie
    Floating Volumes, 5533, Istanbul, Turquie
    Floating Volumes, Frise, Hambourg, Allemagne
    Stuff and Nonsense, CerModern, Ankara, Turquie

    2009
    Too Good to Be True, Delfina Foundation, Londres, Royaume-Uni
    Reciprocal Visit, Depo, Istanbul, Turquie
    A Question of Staging, Landscape Perspectives, Istanbul, Turquie
    Temporary Harassment, Istanbul 2010 Portable Art Project, Istanbul, Turquie
    Once Upon a Time, 5533, Istanbul and Bethanien Kunstlerhaus, Berlin, Allemagne

    2008
    On Produceability, New Talents, Cologne, Allemagne
    Save As, Contemporary Artists Exhibition, Triennale Bovisa Museum, Milan, Italie
    Concern, Atelierfrankfurt, Frankfurt, Allemagne
    Cultural Jam, Weimar, Allemagne
    Accumulated: Put Aside, Left Aside, 5533, Istanbul, Turquie

    2007
    Art and Money, Siemens Art Gallery, Istanbul, Turquie
    From Owner with View, Istanbul, Turquie
    The Most Curatorial Biennial of the Universe, Apex Art Center, New York, États-Unis
    X, Ankara, Turquie
    6th Korean-Turkish Exchange Exhibition, Pi Artworks Istanbul, Turquie
    Unfinished, BM Suma Contemporary Art Center, Istanbul, Turquie

    2006
    Between Two Sides, Istanbul, Turquie
    So Far Away from Here, Ankara and Istanbul, Turquie

    2005
    Cultural Heritage, The Turkish-British Cultural Center, Ankara, Turquie
    Free Zone – Neutral Area, Roxy, Istanbul, Turquie
    Obsession, International Audio-Video Art Festival, Gallery X, Istanbul, Turquie
    24th Contemporary Artists Exhibition, Akbank Art, Istanbul, Turquie
    1st Electronic Art Festival, Centro Cultural Telemar, Rio De Janeiro, Brésil

    2004
    New Proposals – New Propositions, Borusan Culture and Arts, Istanbul, Turquie

    RÉSIDENCES

    2010
    Artist-to-Artist, Delfina Foundation, Londres, Royaume-Uni

    2008
    International Studio Program, ACC-Weimar, Allemagne

    COLLECTIONS

    Pizzuti Collection, Columbus, Ohio, États-Unis
    Rodney D Lubeznik Collection, Chicago, États-Unis
    Carmikli Collection, Istanbul, Turquie
    Eczacibasi Collection, Istanbul, Turquie
    Hitay Collection, Istanbul, Turquie
    Ozyegin University Collection, Istanbul, Turquie
    Vehbi Koç Foundation, Istanbul, Turquie

    Home Sweet Home
    – Par Pablo Lario, 2017, pour la 15ème Biennale Istanbul

    L’installation vidéo de Volkan Aslan Home Sweet Home (2017) est une réflexion méditative sur les réalités de déplacement de populations. Ce travail commémore ces individus, forcés d’entreprendre de longs voyages, qu’ils soient migrants ou victimes d’une perte de leur domicile. Le point de départ de l’œuvre se trouve sur un bateau-maison, une structure hybride que l’on trouve généralement dans les quartiers pauvres des grandes villes, et utilisée pour reloger des familles sur des étendues d’eau. La vidéo d’Aslan dépeint cette image tragique de l’itinérance humaine, le bateau devenant un emblème de ces foyers contraints à l’errance.

    L’œuvre utilise les imageries de l’eau et du voyage. Les disjonctions de temps et de perspective deviennent les allégories poétiques de la fragilité et vacuité de la condition humaine, condition que nous partageons mais vivons tous différemment. Ce travail se présente comme un triptyque établi au sein du détroit du Bosphore à Istanbul. Des scènes domestiques en intérieur de la vie quotidienne fusionnent avec les vues paysagères du rivage et de la ville. Une femme est assise à l’avant d’un bateau, le regard tourné vers l’eau, observant le paysage qui défile. A mesure que le récit prend place, le spectateur s’aperçoit, animé d’une triste ironie, que les trois scènes – qui semblaient dans un premier temps distinctes – sont finalement différentes représentations de réalités plus liées qu’il n’y parait.

    Le film évoque plusieurs formes d’effondrement : du transit à l’idée de passage jusqu’au foyer, entre architecture de l’intérieur et de l’extérieur, tel le reflet contemplatif d’un monde retourné à la dynamique inversée et dans lequel tout le monde est en constant mouvement et désorganisé. Cette œuvre nous montre que ces lointaines tragédies ne sont tout de même jamais si éloignées de nous. Même ces lieux qui semblaient a priori trop distants pour pouvoir nous affecter s’avèrent être finalement plus proches qu’on ne le pensait, et les personnes impliquées se révèlent être en réalité à nos côtés.

    La vidéo Home Sweet Home est une œuvre commandée par le 15ème Biennale Istanbul, sous le commissariat de Elmgreen & Dragset.