Né au Liaoning, Chine en 1984
Vit et travaille à in Paris, France

EXPOSITIONS

2015
State of mind – Painting China Now, Group show, Galerie Paris-Beijing, Paris, France

2014
Politicians, Solo Exhibition, Galerie Paris-Beijing, Paris, France
Don’t Look Back, Galerie Paris-Beijing, Brussels, Belgium

2013
Life, Death and Beauty, Parcours d’artistes-40 BAM (Musée des Beaux-Arts de Mons), Mons, Belgium
Parcours d’art contemporain de Carcassonne, Hotel de la cité médiévale, Carcassonne, France
Prix Art School, Espace Canson, 59 rue de Rivoli, Paris, France
OOZ , Galerie de l’Ecole Supérieure d’art du Nord-Pas de Calais, Tourcoing, France
La Chine s’expose, Centre culturel de Douvrin, Douvrin, France

2010
Prémices, à la galerie de l’Ecole des beaux-arts de Versailles, Versailles, France

2006
Gong mei bei, galerie de l’Université Tsinghua, Beijing, China

RECOMPENSES

Concours Prix Art School, 1er prix en peinture organisé par La société Canson, 2013
Concours Parcours d’art contemporain de Carcassonne, 1er prix organisé par la ville de Carcassone, 2013
Concours de la peinture, La Tribu 1er Prix. Organisé par le magazine Artension en partenariat avec La tribu des artistes, 2013
Concours Masque, 1er Prix en peinture, organisé par le CROUS Université , 2013

La Galerie Paris-Beijing est particulièrement heureuse d’exposer les derniers travaux du peintre Fu Site pour la première fois dans son espace parisien.

Réalisée entre 2013 et 2014, la série Politiciens est sa plus récente. Elle évoque la complexité, voire la cruauté, des débats et des combats politiques contemporains, en mettant en scène des figures évanescentes d’hommes qui se battent, qui discutent, ou qui se trouvent tout simplement dans des situations étranges. Derrière les rideaux d’une salle d’attente, entre les voiles d’un baldaquin ou dans le reflet de l’eau d’une piscine, des scènes troublantes affleurent, comme si des vérités insidieuses se cachaient sous un calme apparent…

Les toiles de Fu Site semblent superposer les niveaux et les temps de la narration, en introduisant une dimension psychique dans l’espace. Des visions hallucinatoires surgissent dans l’immobilité du décor, telles des traces, des bribes de mémoire ou des présences fantasmagoriques. L’utilisation d’une technique mixte parfaitement maîtrisée – encre de Chine, crayon et huile -, permet à Site Fu de jouer avec les plans pour un introduire une temporalité troublée.

Les références de ce jeune peintre chinois vont de Goya à Francis Bacon, en passant par la peinture romantique. On retrouve dans ses tableaux une fascination pour les ténèbres, les allégories, l’onirisme et l’inconscient. Le déséquilibre dans la composition du cadre, le chromatisme très sombre, aux nuances d’ocre et de gris, les figures torturées, pliées dans la texture de la toile, nous renvoient à l’une et à l’autre de ces références picturales.

Fu Site aime aussi le cinéma : il admire David Lynch et se dit très influencé par le septième art. Il compose ses tableaux avec un goût prononcé pour la mise en scène, recourant à des cadrages propres à la technique cinématographique, tels des arrêts sur image. Les instants se fixent alors sur les toiles en suscitant l’attente, comme dans un film à suspense dont elles pourraient être les fragments.

Fu Site est né dans le Liaoning (Chine) en 1984. Il est diplômé de l’Université Tsinghua/Beijing (2006) et de l’école des Beaux-Arts de Versailles (2011). Ce peintre jeune et talentueux a remporté de nombreux prix et récompenses, dont le premier prix Canson 2013. Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles et collectives en Chine et en France, où il vit et travaille aujourd’hui.